Le trek W à Torres del Paine en Patagonie: Récit et conseils

Patagonie, Chili - Le Trek W au parc national Torres del Paine: Récit et conseils
Récit et conseils pour organiser le trek W, à Torres del Paine en Patagonie chilienne. Un des treks les plus beau d'Amérique du Sud.

Le mythique W, à Torres del Paine en Patagonie chilienne, est un des treks les plus diverses de la planète. Que ce soit sur le plan des paysages époustouflants, celui du climat qui varie aux extrêmes pendant une même journée de marche, ou de la diversité des visiteurs venus des quatre coins du monde. La diversité est le mot d’ordre à Torres del Paine.

150 mille randonneurs s’y rendent chaque année, pour vivre la grande aventure, entourés par une richesse naturelle impressionnante. Le Parc National Torres del Paine offre en effet un essaim de scènes naturelles grandioses.  Des glaciers ornant des montagnes ou évoluant dans des lacs aux eaux turquoises. Plusieurs chutes d’eau perçant à travers les reliefs. Des berges verdoyantes aux bords d’immense lacs. Un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

Torres del Paine c’est une nature majestueuse offerte avec tant de générosité à celui qui consent à un effort physique couplé à une volonté de fer.

Mon trek du W à Torres del Paine

Torres del Paine  un incontournable de la Patagonie

Le point de départ du W est la ville chilienne de Puerto Natales. Une ville qui n’a pas l’air d’exister autrement que pour ce trek. Ses rues résidentielles sont presque toujours désertes, alors que les rues marchandes voient défiler constamment des hordes de randonneurs. Beaucoup se préparent pour le trek en faisant le tour des boutiques de vente ou location de matériel de randonnées. Sur leurs visages se dessine une excitation palpable. D’autres, revenant du même trek, déambulent entre restaurants avec des pas fatigués et un sourire de vainqueur. Dans leurs yeux persiste encore la joie de ceux que la nature a comblé.

Je suis arrivée à Puerto Natales par bus de la ville chilienne de Punta Arenas. J’avais commencé mon voyage en Patagonie par Ushuaia, avant de traverser le détroit de Magellan pour arriver au Chili. Une fois le trek terminé, j’ai repris la route en direction de l’Argentine encore une fois, pour arriver à El Calafate.

Beaucoup de zigzags à négocier entre le Chili et l’Argentine  et de longues routes à parcourir. La Patagonie est littéralement énorme! Torres del Paine vaut largement l’effort et les longues heures de bus. Ce parc est un incontournable de Patagonie, à ne pas rater!

Avant le trek, la bonne compagnie

Si vous voyagez seul(e), prenez votre temps à Puerto Natales pour rencontrer des compagnons éventuels du trek. Il n’y a aucun problème à faire le W seul(e) car vous finirez certainement par sympathiser avec d’autres randonneurs.  Ceci dit, c’est un avantage clair d’en trouver avant le départ: la distribution des vivres et du matériel dans les sacs, si vous voyagez à petit budget.

J’ai eu la chance de croiser Miriam, une agréable allemande avec qui j’avais fini par voyager dans plusieurs endroit au chili, en Argentine et même en Colombie. Miriam est une championne de l’organisation et moi du laisser-aller. Notre entente était parfaite et notre collaboration des plus efficaces.

On a vécu une expérience exceptionnelle. Quatre jours à marcher dans un des plus beaux circuits de Patagonie et d’Amérique du sud en général. Nous nous étions émerveillées devant les paysages magnifiques et avions usé de toute notre force physique à grimper des montagnes et descendre d’autres. Quatre jours, 64 km, des rires et des nuits à grelotter du froid glacial de la région. Une expérience que je renouvellerais volontiers avec autant d’excitation et de plaisir que la première fois.

Comment préparer le trek W du Torres del Paine

Le W n’est pas un trek à prendre à la légère, mais à programmer avec beaucoup de soins. J’ai eu le loisir personnellement de ne rien programmer mais juste de laisser mon destin se décider entre les mains de Miriem. Je vous livre ceci dit ce qu’elle avait rassemblé comme information et les décisions qu’on a fini par prendre.

 

 

Plusieurs choix sont à faire quand il s’agit d’organiser son W, des options de logement et de nourriture au simple mais si délicat choix de direction.

Les sentiers du W sont très bien marqués avec moult détails. Dénivelés, distances, présence de refuges et de campings sauvages. Tout est bien détaillé dans les signalisations tout au long du parcours, mais aussi dans les cartes données aux randonneurs lors de l’enregistrement au bureau du Parc.

Ceci dit, une question primordiale et délicate taraude tous les randonneurs et chacun fait un choix basé sur des suppositions et du feeling. Les plus téméraires iront étudier la météo, la force et la direction du vent mais sans compter sur les caprices de la météo en Patagonie.

NB: Il faut désormais réserver les places de camping à l’avance. Le choix du trajet devient donc primordial bien avant de partir.

Parcourir Torres del Paine de l’Est à l’ouest

Un parcours que la majorité font en 4 jours seulement, vu que la première journée de marche offre l’avantage de pouvoir déposer son sac au refuge xxx et de marcher jusqu’aux tours avant de rebrousser chemin vers le refuge. Si votre première journée de trek sent la météo clémente l’avantage d’emprunter ce chemin est clairement celui de pouvoir admirer les tours sans nuages.

On avait opté pour ce parcours sur cette base nous-même. En arrivant à l’entrée du Parc, c’était une belle journée qui nous attendait et les gardes avaient suggéré alors de partir direct aux Torres même si le parcours est un peu plus difficile que la deuxième option. Nous l’avions pas du tout regretté. La vue sur Las Torres était grandiose sous un ciel bleu.

Faire le W de l’Ouest  à l’Est

Au départ de Lago Pehoé avec l’objectif d’atteindre las torres en 4 ou 5 jours, cette option offre l’avantage clair de la facilité, plus de descentes que de montées sur tout le parcours, mais aussi le faite de voir souvent les tours vu qu’on marche vers elles.

Ce parcours est plutôt faisable en 5 jours que 4, vu qu’au 4ème jours on arrive après une longue marche au dernier refuge et que la marche vers les tours se fait tôt le matin pour le lever du soleil.

 

Quelle option choisir: Auberge ou camping?

A Torres del Paine, il y a le choix pour toutes les bourses. On peut alors choisir de dormir et manger dans les auberges du parc, pour les budgets élevés. Mais également faire du camping de base pour les bourses serrées.

Nous avions choisi une option mixe: Dormir dans les camping des auberges et préparer nos repas par nos propres soins. L’avantage est que ça garde notre budget à un niveau très raisonnable sans nous encombrer avec une tente. Cette option a également l’avantage de vous permettre  l’accès aux douches des auberges.

L’inconvénient, ceci dit, était que nos sacs étaient relativement lourds au tout début du trek. Du moins on a de plus en plus apprécié la marche à fur et à mesure que nos estomacs affamés s’emplissaient en vidant la charge sur nos dos.

Le matériel de camping dépendra principalement de quel option de logement vous avez choisi. A noter que vous n’avez pas besoin de trimballer du matériel si vous êtes en long voyage dans la région. Tout est disponible à la location à Puerto Natales.

Les règles du parc et gestes écologiques à adopter

En 2011, un backpacker pensant faire un geste écologique en brulant son papier toilette a initié un gigantesque feu.  Quelques 176km2 du parc Torres del Paine sont partis en fumée. Une tragédie.

Depuis, les règles du parc sont beaucoup plus stricts. Il y a des poubelles aux refuges et dans quelques campings “sauvages” mais vous devriez transporter tous vos déchets pendant la marche.

Notez que le geste assez commun ailleurs de jeter ses déchets organiques n’est pas autorisé à Torres del Paine. Les restes de nourritures peuvent modifier le comportement des animaux et altérer la faune et la flore locale.

Féru(e) de randonnée? Check aussi ces deux superbes randonnées en Amérique du Sud

Chapada Diamantina, le plus beau trek du Brésil 

Parc Tayrona en Colombie: plages et randonnée, que du plaisir!

More from Houda Chaloun

Les Voyageuses: Rencontres Voyage au Féminin au Maroc

Les Voyageuses, une idée qui a commencé il y a tout juste...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *