Essaouira, une destination incontournable au Maroc

Quand on me pose la question « Que faut-il absolument voir au Maroc? », ma réponse est toujours la même : Essaouira.

C’est que j’aime profondément cette ville. La nonchalance qui accompagne les journées. La bohème des couchers de soleil.  Le vent qui vous revivifie en fin de soirée pour vous envoyer au lit, frais et léger.

Voyage à Essaouira Maroc

Essaouira: mon premier choix pour un week-end

Essaouira reste mon premier choix pour un week-end prolongé.  On y arrive en début d’après-midi. On dépose rapidement son sac dans un Riad et on part à la quête des mêmes tables des mêmes cafés des mêmes ruelles. Une monotonie heureuse qui dure le temps de se changer les idées en restant presque immobile, confiné dans les endroits habituels et les visages réconfortants.

Voyage à Essaouira Maroc

Voyage à Essaouira Maroc

Ces dernières années, j’ai eu le plaisir de partager presque toutes les petites escapades à Essaouira avec la même personne. On y a nos marques et nos habitudes. Il m’a fait découvrir quelques bonnes adresses et a influencé quelques habitudes.  C’est alors qu’Essaouira restera toujours liée dans ma mémoire à une jolie histoire d’amitié. Elle restera marquée par les plaisirs simples, les regards complices échangés après quelques moments de douce solitude, plongés dans un livre…

Mes journées et mes soirées à Essaouira se ressemblent…seul le vent peut s’entêter à souffler autrement.

Le matin d’Essaouira: tout un rituel

Le petit déjeuner et la salade de midi chez « Au bonheur des dames », sur la place du marché aux grains (Rahba). Les gérants changent, partent, reviennent, les serveurs aussi, mais l’endroit garde un charme particulier. Un soin pour les détails et de l’innovation pour les jus de fruits. C’est aussi le meilleur endroit pour avoir un soleil clément, un vent rafraichissant de 9h du matin jusqu’à deux heures de l’après-midi, et de glander en la très bonne compagnie d’un livre, tout en sursautant toutes les 5 mins car une abeille vient se poser sur son verre, mais ça c’est une autre histoire.

Voyage à Essaouira Maroc

Voyage à Essaouira Maroc

Essaouira: Des journées au rythme du soleil

A 14h il y a toujours une bonne raison pour se séparer. Rentrer au riad faire une sieste rapide. Flâner dans les boutiques à la rechercher de…rien,  avant de se retrouver sur la place de l’horloge. Le café ness-ness ou le thé à la menthe se boivent alors en profitant d’un soleil las, renvoyant des rayons comme des mains invisibles qui tentent de ralentir le temps.

Essaouira est alors presque toute endormie. Quelques touristes perdus et des chats faisant leur sieste à l’ombre d’une table.

Quand le soleil s’éclipse de derrière la tour de l’horloge, c’est une indication qu’il faut le suivre avant qu’il ne parte se coucher. On se lève avec la même nonchalance et on lui donne rendez-vous sur la place Moulay Hassan. Un autre café ou thé, quelques cacahouètes grillées et la lecture continue sous les mêmes rayons de soleil qui se mélangent désormais avec un vent se faufilant sans gène vers la grande place, en soufflant du port.

Voyage à Essaouira Maroc

Voyage à Essaouira Maroc

 

Perdus dans le brouhaha des enfants jouant sur la place, il nous arrivait aussi de lever les yeux pour écouter l’autre nous lire ce passage hilarant de son livre…ce moment est alors juste une parenthèse enchantée de la vie.

Aux derniers rayons de soleil, nos pas nous guident machinalement vers le riad pour mettre un pull sur nos épaules. Les soirées d’Essaouira sont assez fraiches, quand elles ne sont pas tellement venteuses qu’elles emportent vos éclats de rire dans des contrées lointaines.

A Essaouira: des mets comme ceux de ma mère

Commence alors la quête du palais, au Ramsess.

La première fois que nous en avions remarqué l’entrée trop kitch et le nom trop bizarre pour une ville comme Essaouira, nous avions bien rigolé. Mais le fait est que nous débarquions ce jour pendant une fête où presque tout était fermé, à commencer par le Sirocco, un endroit où nous avions déjà nos habitudes, qui faisait face à cet endroit dont la façade est pour le moins dire…repoussante.

Nous y entrons alors en nous réconfortant que « la bouffe est accessoire », mais le quittons en fin de soirée avec le souvenir du « meilleur tagine de ma vie » et « il est même meilleur que le tagine de ma mère » !

Voyage à Essaouira Maroc

Un livre et du bonheur dans l’ordinaire

Les livres ont toujours une place de choix dans cette escapade rapide à Essaouira, et arborent fièrement leur origine souirie. Il faut dire qu’une visite à Essaouira ne peut se faire sans un passage à la librairie La fibule. Acheter quelques livres, écouter les conseils du vieux vendeur et ses compliments sur vos choix, voici un autre moment de plaisir à ne rater sous aucun prétexte.

C’est ainsi que coulent les journées heureuses, monotones, hors du temps et de la vie dynamique mais ennuyeuse de Casablanca. Un petit moment de bonheur simple à quelques 4 heures de route de la vie tumultueuse de tous les jours.

Voyage à Essaouira Maroc

J’aime à penser que c’est cette vie justement à Casablanca qui rend les petites escapades à Essaouira tellement jouissives. Mais ceci, la vie à Casablanca, est une autre histoire et j’y reviendrais peut être un autre jour…

Où loger à Essaouira?

Je suis partie à Essaouira plusieurs fois, je ne compte plus. De ce fait j’ai pu également résider dans plusieurs Riads de la ville. J’ai été invitée au Madada Mogador mais il reste un des meilleurs où j’ai eu à loger à Essaouira et je vous le recommande vivement.

De belles décorations, confort, soin des détails et une magnifique terrasse avec vue imprenable sur la plage. Voilà des atouts indéniables de ce beau riad.

Je vous laisse découvrir le lieux en photos…

Voyage à Essaouira Maroc

Voyage à Essaouira Maroc

Et vous alors ? Des habitudes particulières à Essaouira ? Des endroits à recommander ?

Globetrotteuse et blogueuse marocaine. Je partage sur cet espace mon expérience personnelle du voyage, sa préparation, ses innombrables plaisirs, ses couacs et surtout comment il me permet d'apprendre, d'échanger et d’évoluer.

3 Comments

  • وأنا أقرأ تدوينتك هذه، اجتاحتني رغبة في ترك كل شيء والعودة إلى هناك
    هذه التدوينة قلّبت جميلة لكنها موجعة.. فالأشياء الجميلة عندما تغيب عنّا تصبح موجعة

    أنصحك بركوب الخيل والسير وشاطئ البحر قبيل الغروب

    مررت هنا.. سعدت وحزنت

    Reply
  • QUAND JE PENSE A ESSAOUIRA ME REVIENT A L’ESPRIT CE NOMBRE INCALCULABLE DE SES MENDIANTS ET DE SES FOUX HADDAOUI .j4ai cherchea comprendre le phenomene et j’ai faillit me perdre.
    j4AI FUIS ALORS !
    JE SUIS REVENU UNE SECONDE FOIS AVANT QUE AZOULAY NE DECIDE D’EN FAIRE LA CAPITALE DES GNAOUA ,j4ai trover que le nombre des mendiants et des psychopathes a duoler ou tripler ,il y avait de plus en plus de ces cas sociaux.
    1O ANS PLUTARD,J4Y FAIT UNE ESCAPADE,j’y trouve encore plus de mendiants et de psycho ,saufe que cette fois il y avait plus d’ordure et de insectes de touts les genres .la cameraa etait en marche car la ville etait devenue un rendez vous anuel mondial de la fusion . et quelle fusion !
    quelqun avait dit une fois “jil al moukawala valait et vaut toujour mieux que jil gnaoua ”
    a bon entendeur !
    salam

    Reply
  • Oh oui la belle Essaouira la cité du vent. Je ne connais pas beaucoup le Maroc en dehors de Marrakech et Essaouira, mais à chaque fois que je vais au Maroc, je fait une halte à Essaouira.

    Reply

Write a comment