Le Karma Yoga: Pousser le volontariat en voyage encore plus loin

J’ai passé plusieurs mois de pratique constante de Karma Yoga dans une communauté spirituelle au Brésil: Source Temple.

Une communauté que j’avais découvert en faisant du volontariat au Brésil. J’y suis revenue plus tard pour m’installer quelques mois avec l’objectif d’approfondir l’expérience.

Le Karma Yoga ou le Service désintéressé a été la pierre angulaire du fonctionnement et de l’apprentissage dans le temple. Ce Yoga a complètement changé ma perception du volontariat et mon expérience de vie en général.

moroccannomad-volontariat-workaway-benevolat-bresil-4
Le volontariat c’est aussi donner et recevoir dans la simplicité

Qu’est ce que le Karma Yoga?

Le Karma Yoga est le yoga de l’action. Dans les écritures sacrées de l’hindouisme c’est une des voies de la réalisation. Mais simplement dit, le Karma Yoga est la pratique du service désintéressé, par lequel on donne une action de bonne volonté sans attente de reconnaissance ou de gloire.

La pratique du Karma Yoga est celle de base dans tous les temples et les ashrams. Elle est le début de tout apprentissage sur le cheminement spirituel.  Le service désintéressé est également de mise dans toutes les religions monothéistes. Ce n’est pas seulement lié à l’hindouisme, mais ce dernier l’a mis comme pratique principale, “yoga” donc.

Mais au-delà de cette portée spirituelle, vous conviendrez que c’est bien le principe de base du bénévolat, admis aujourd’hui comme une valeur universelle. Le mot bénévolat vient du latin “benevolus” et signifie bonne volonté. Une activité, donc, de service envers autrui, de son plein gré.

Le fait est qu’aujourd’hui, malheureusement, beaucoup considèrent le volontariat comme moyen de voyager, ou d’acquérir une reconnaissance des autres. Et pourtant, de quelque côté qu’on regarde ce principe de volontariat, on trouve le Karma Yoga.  On sait tout, on a juste oublié!

moroccannomad-volontariat-workaway-benevolat-equateur-otavalo-9
Faire du Karma Yoga c’est d’abord être Humain

 

Pourquoi faire de son volontariat un Karma Yoga?

Le volontariat, que ce soit avec des associations, des organismes spécialisés ou à travers l’échange de services, fonctionne dans un cadre bien déterminé. Une forme.

Cette forme du volontariat fait qu’on connait les tâches à effectuer et ce qu’on recevrait en contre partie (rémunération, logement, nourriture, etc…). L’expérience et sa nature échappent ceci dit à la forme. On ne peut faire une demande de volontariat en demandant par exemple: “Je veux avoir des échanges enrichissants”, “Je veux apprendre à ressentir plus de compassion” ou “je veux être heureux”. Ceci est le fond de l’expérience et personne ne peut l’assurer à part soi-même. Et c’est ici que rentre en jeu le principe du Karma Yoga.

Si on a l’intention de vivre une expérience de volontariat dans tout ce qu’elle a à nous offrir, en forme comme en fond, le Karma Yoga devient notre meilleure pratique.

moroccannomad-volontariat-workaway-benevolat-bresil-7
Les enfants ressentent facilement cette compassion avec laquelle on accomplit son Karma Yoga

 

Concrètement, comment pratiquer le Karma Yoga?

C’est tout simplement se donner esprit, âme et coeur, entièrement, à sa tâche, dans l’amour et la gratitude. C’est être conscient de son expérience du volontariat dans son fond et non seulement sa forme.

Au delà de sa signification spirituelle, le Karma Yoga a une portée pratique et pragmatique à la fois. Il se décline à mon sens en trois pratiques simples:

L’acceptation:

Accepter totalement la tâche qu’on nous assigne. Cela voudrait dire qu’on s’y attelle avec passion et amour, quelqu’elle soit. Le résultat de notre expérience change drastiquement dans ce cas. Un exemple: on vous demande de faire une tâche “ingrate” lors de votre volontariat. Vous pouvez essayer de discuter la décision, de négocier, mais si vous n’y arrivez pas (souvent! hein!) c’est la deception et des heures difficiles qui vous attendent. Accepter la tâche en passant 5 heures à vous lamenter sur votre sort, n’arrange pas l’affaire non plus. Accepter donc la tâche et y mettre tout son bon vouloir et son amour, la rend naturellement gratifiante. On fait alors ce qu’on a besoin de faire sans attente d’une satisfaction personnelle et au final on a mieux. On a une paix d’esprit inestimable.

Se donner entièrement:

C’est ne penser à rien d’autre que la tâche qu’on a entre les mains. Non pas à essayer d’atteindre la perfection mais simplement à faire de son mieux. On n’est plus alors dans la performance ou la compétition. Mais c’est la justesse qu’on atteint. Et la justesse est, en réalité, la véritable perfection.

Se donner entièrement à sa tâche vous met également et naturellement dans un état de méditation. On arrête alors de ressasser ses pensées à l’infini. On oublie ses supposés problèmes. Mieux encore, on découvre qu’on peut être heureux, pendant quelques heures, même avec ces problèmes toujours en arrière plan. N’est ce pas là un fascinant apprentissage à vous donner envie d’être continuellement en service? Continuellement dans un état de bonheur et de paix interne.

Je ne parle pas des cas où on essaye de tricher juste pour passer le temps. Ceux qui l’auraient essayé savent à quel point le temps peut alors s’allonger indéfiniment,  et c’est au final soi-même qu’on sabote.

La gratitude:

Surtout ressentir cette gratitude sans aucune raison spéciale. C’est un peu inviter l’univers à vous dévoiler ses trésors cachés. L’exemple encore une fois c’est cette tâche ingrate qu’on vous demande d’effectuer. Si votre réponse immédiate est d’être en gratitude pour cette tâche, elle s’offrira à vous sous sa meilleure face. Et même si l’expérience se passe sans aucune “révélation” vous aurez établi, par la seule pensée de gratitude, un état d’esprit positif et une joie profonde, dans votre esprit. Franchement, a-t-on besoin de plus?

moroccannomad-volontariat-workaway-benevolat-bresil-8
La tâche en soi n’est pas le plus important pas mais l’amour qu’on y met si

 

Le Karma Yoga, au final, ça vous mène où?

Vous allez être surpris par comment cette pratique du Karma Yoga peut changer vos expériences de volontariat et au-delà même.

J’ai souvent répondu à des amis qui venaient vers moi à la recherche de conseils à leurs problèmes “Ne fais rien, sois juste en service!”. Ça en avait surpris plus d’un, mais ceux qui avaient essayé on vu naturellement leur problèmes (ou plus justement leurs perceptions des problèmes, car tout est question de perception) changer complètement. Le Karma Yoga, service donc, les a doucement mené vers une nouvelle perception du monde. Une perception qui implique compassion pour soi-même et amour de tous.

Alors si vous avez l’occasion de faire du volontariat, en voyage ou pas, exercez vous à le faire avec en Karma Yoga. Et si vous ne faites pas de volontariat, faites du Karma yoga tout de même.

Voir aussi ma vidéo sur mon expérience à Source Temple: 

Globetrotteuse et blogueuse marocaine. Je partage sur cet espace mon expérience personnelle du voyage, sa préparation, ses innombrables plaisirs, ses couacs et surtout comment il me permet d'apprendre, d'échanger et d’évoluer.

6 Comments

  • Merci de partager Houda, je décide avec une amie d’expérimenter ça en Asie c’est effectivement dans un but spirituel.

    Reply
    • Super Zeinab, je suppose qu’en Asie c’est plus ancré comme culture (je n’y suis pas allée, je ne connais donc pas trop :))

      Reply
  • Ça peut être un bon moyen d’apprendre à nos enfants les vrais valeur humaines, telle que le partage, mais pas que!! le partage positif dans les deux sense.

    Reply
    • C’est clair. Des valeurs qu’on perd petit à petit dans nos sociétés de consommation 🙁

      Reply
  • Bravo pour cette article enrichissant ☺

    Reply
    • Merci à toi d’avoir pris le temps de lire et de commenter 🙂

      Reply

Write a comment