Les îles Galapagos: Un monde merveilleux

Les îles Galapagos: Un monde merveilleux - Moroccan Nomad

Les îles Galapagos sont indéniablement un des plus beaux joyaux de notre planète. Visiter cet archipel, en plein milieu de l’océan Pacifique, à 1000 km des côtes du continent sud américain, est un rêve pour les amoureux de la nature. Classées patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1978, les îles ont un éco-sytème unique dans le monde.

On retrouve aux îles Galapagos plus d’une 50 aine d’espèces endogènes. Des curiosité de la nature qui ont été à l’origine de la théorie de l’évolution des espèces de Charles Darwin.

J’ai longtemps rêvé de visiter ces îles et j’en ai fait une priorité dans mon voyage en Amérique Latine. Avec l’Antarctique  c’était l’autre étape importante planifiée pour mon voyage “No plan plan” en Amérique Latine.

Préparez-vous à une bonne dose d’émerveillement. Je vous emmène faire un tour dans le monde enchanté des îles Galapagos.

5 choses essentiels à faire aux îles Galapagos

1. Voir des paysage volcaniques impressionnants

Des paysages lunaires à couper le souffle. Des formations de lave anciennes ou nouvelles sur les plages. Les dernières se font voir à Fernandida où la dernière éruption s’est passée en 2008 seulement.

Une flore atypique vient orner tous ces merveilleux paysages vous plongeant dans un monde presque irréel.

2. Découvrir la riche vie marine

Aux Galapagos on peut observer énormément d’espèces marines en marchant sur les plages ou en faisant  du snorkling. On suit les tortues vertes dans leurs petites escapades à côté des rives. On se mêle à une famille de lions de mer pour que les petits curieux viennent vous faire coucou jusqu’à devant votre masque. C’est magique!

Le programme des croisière contient beaucoup de snorkling. On se dit au début que ça deviendra rapidement monotone, mais on fini par prier que les 8 jours de croisière ne finissent jamais.

3. Faire de la plongée sous-marine

La richesse de la vie marine découverte en snorkling est telle que j’avais décidé de prolonger mon séjour dans les îles Galapagos pour faire de la plongée. La meilleure de toute ma vie; des requins, des mantas géantes, des tortues et la première fois que je me perd sous l’eau. Je suivais mon co-équipier quand je me suis subitement retrouvé  en plein milieu d’un banc de poissons. Un des moments les plus beaux de ma vie et et ne n’avais même pas paniquée en ne voyant plus mon équipe de plongée.

3. Voir des espèces d’oiseaux hilarants

Les fous aux pattes rouges ou bleus, ces oiseaux qu’on croiraient sortis d’une bande dessinée. Les fous masqués, des pélicans, des frégates, des pinsons de Darwin et j’en passe.

Au Galapagos on ne sait plus où tourner de la tête. A peine on remarque un phoque faisant sa sieste sur un banc publique, que le pélican attaque son poisson dans l’eau. On regrette un peu que l’évolution de l’humain n’a pas donné des spécimens à plusieurs yeux.

 

4. Admirer des familles de baleines et de dauphins de près

C’est fou, c’est beau mais c’est bien vrai. Un spectacle qu’on peut admirer souvent lorsque le bateau de croisière prend le large pour atteindre une île lointaine. Un des ses spectacles grandioses qu’offre les îles Galapagos. Et puis ces magnifiques animaux sont si beau en liberté, si émouvant.

5. Se délecter de langoustes grillées

Que manger lorsqu’on est dans les îles Galapagos? Des langoustes bien sur. Les plus délicieuses et les moins chères. Mon menu préféré: des langoustes grillées, accompagnement: rien!

Bonus – Bronzer sur des plages au sable blanc et eau turquoise : On laissera ça pour d’autres îles. Pas de temps à perdre en position allongée dans le monde merveilleux des Galapagos.

Les îles Galapagos à la loupe

Les îles Galapagos sont un archipel de 48 îles et îlots souvent très différents les uns des autres. Allons découvrir quelques îles de plus près.

1. Santa Cruz

Santa Cruz est la plus importante des îles Galapagos en terme d’activité. C’est le point d’arrivée des touristes qui débarquent à l’aéroport de Baltra, un îlot voisin.

Santa Cruz draine beaucoup de touristes car contenant le centre de recherche Charles Darwin, mais aussi des écoles de plongée, une bonne structure touristique et de très belles plages faciles d’accès. Sa ville Puerto Ayora est le plus important centre de population dans tout l’archipel.

 

2. San Cristobal

Après Santa Cruz, San Cristobal est la 2ème île de l’archipel en terme d’infrastructures touristiques. On y accède en ferry en provenance de Santa Cruz ou en vol direct d’Equateur. C’est une belle île à visiter pour ceux qui ne font pas les croisières. J’y suis allée après la fin de ma croisière de 8 jours dans l’archipel pour une raison majeure: The Kicker Rock, un des plus beaux sites de plongée de l’archipel.

3. Isabela

La plus large des îles Galapagos et celle qui contient le plus de sites à visiter. Randonner jusqu’au volcan Sierra Negra, et découvrir un paysage lunaire impressionnant. Visiter Elisabeth Bay pour voir les tortues vertes copuler dans l’eau ou les manchots rares des Galapagos.

Voir les cactus mikey mouse à Targus Cove ou les populations d’Iguanes marines se prélassant au soleil à Urbina Bay.  À Isabela on peut également se délecter de la vue de flamencos ou de tortues géantes déambulants dans le Centro de Crianza Arnaldo Tupiza.

Isabela est un immense terrain de jeu pour des adultes qui ne tarderont pas à retomber en enfance.  Définitivement mon île favorite des Galapagos.

4. Santiago

L’île de Santiago fait partie des îles Galapagos non habitées et accessibles seulement en croisière. On y visite Espumilla Beach, un belle plage au sable blanc, ou encore Bartolome bay pour admirer la magnifique vue sur l’ilôt de Bartolome, une des vues cartes postales caractéristique des Galapagos.

5. Genovesa

Une autre île accessible seulement en croisière. C’est le territoire des oiseaux endémiques des Galapagos par excellence. On y débarque à Darwin Bay où on peut observer les phoques dans les rocher de baie avant d’accéder aux hauteurs de l’île via Prince Philip’s Steps.

6. Fernandina

La plus jeune île de l’archipel et surtout la plus préservée. Aucune espèce non endémique n’y a été encore introduite. On y trouve, au point de débarquement Punta Espinoza, de magnifiques tableaux d’art naturels de lave et des cactus pour le mois dire intrigants. Des centaines d’iguanes marines s’empilent les unes sur les autres dans cette île dans un décor de filme de science fiction.

7. Rabida

Cet îlot est caractérisé par ses spots de snorkling et sa belle plage rouge. On peut y croiser  des familles de lions de mer qui se font des gommages au sable, avant de s’attaquer aux affaires laissées par les visiteurs sur la plages.

 

Comment voyager aux îles Galapagos

Visiter les îles Galapagos peut représenter un investissement important pour ceux qui voudraient (presque) tout voir. Il existe, ceci dit, des options abordables et des expériences exceptionnelles pour les petits budgets.

1. Partir en croisière dans les îles Galapagos

Les itinéraires des croisières sont prédéterminées par le parc national des Galapagos. Aucun bateau de croisière ne peut y déroger.

Deux itinéraires principaux sont offerts: l’itinéraire îles du nord et les îles du Sud. J’ai beaucoup étudié la chose avant de prendre ma décision et j’ai choisi le nord, en complétant la croisière avec un séjour à Santa Cruz et San Cristobal. C’est une expérience à faire une fois dans sa vie, pourquoi alors ne pas voir grand?!

2. Islands hoping : visiter les îles accessibles en ferry

Plusieurs agences proposes des itinéraires en mode Islands hoping. On visite principalement les îles accessibles par ferry et habitées. Le principe est de visiter plusieurs îles en y séjournant.

Ces itinéraires peuvent être effectués également en voyage indépendant ce qui revient beaucoup moins cher.

L’option est ceci dit limitée comparée à celle de la croisière, vu qu’on ne peut accéder aux îles les plus lointaines du centre de l’archipel.

3. Faire du volontariat aux îles Galapagos

Une option à laquelle je n’avais pas pensé avant de me rendre aux Galapagos mais qu’une amie a eu la chance d’expérimenter. Le centre Charles Darwin offre par exemple des stages non payés, soit en soin d’animaux ou en taches administratives. Une superbe opportunité pour ceux qui ne peuvent prévoir le budget conséquent d’un voyage aux Galapagos.

Je l’ai sur ma bucket list!

Combien coûte un voyage aux îles Galapagos?

Même la moins chère des options pour visiter l’archipel coûterait relativement cher pour les petits budgets, vu tous les frais engagés.

Le billet d’avion:

Un aller-retour de Quito ou de Guayaquil en Équateur coûte dans les 400$ en moyenne. Les prix ne variant pas excessivement.

A noter que vos bagages seront passés au crible pour s’assurer que vous n’emporter pas de graines ou de nourriture qui pourrait menacer l’éco-système de l’archipel.

NB: L’Équateur est sans visa pour les marocains.

Les droits d’entrée:

20$ à payer à l’aéroport de Quito ou de Guayaquil avant de s’enregistrer. 100$ de droits d’entrée aux Galapagos une fois arrivé dans l’archipel.

La croisière:

Les croisières aux Galapagos sont très chères mais valent vraiment la peine. Il y a ceci dit des astuces qui fonctionnent très bien pour se payer une belle croisière à presque moitié prix.

– Faire le tour des agences à côté de Plaza Foch à Quito. J’ai investi une demi journée de recherche et quelques heures de négociation pour payer ma croisière de 8 jours dans un bateau de luxe à 1600$ au lieu des 4000$ affichés sur le site du bateau. Il faut être flexible ceci dit en terme de date de départ pour bénéficier d’un aussi bon deal. On peut aussi diminuer ls frais d’une croisière en ne faisant que 4 jours au lieu des 8 de croisière complète.

Il est intéressant par exemple de prévoir un mois ou 3 semaines en Equateur et de chercher la croisière dès l’arrivée à Quito. Vous pouvez alors visiter le pays en attendant la date de départ de la croisière.

–  Acheter une croisière dernière minute une fois aux Galapagos. Le facteur chance joue beaucoup dans cette option. Les prix peuvent rapidement augmenter s’il y a beaucoup de demandes sur place.

Islands hoping:

Les transferts en ferry entre les îles coutent en moyenne 30$ le trajet et ceux en petits avions dans les 170$. Les hôtels peuvent être relativement chers comparés aux hôtels en Equateur. Compter en moyenne 60$ la nuit pour une chambre double. La nourriture est abordable, surtout si vous vous mettez au régime langoustes.

 

More from Houda Chaloun

Fes, un voyage en dehors du temps, au rythme de la lumière 

Fes, l’une des villes emblématiques du Maroc, sa capitale culturelle et religieuse,...
Read More

6 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *