Comment choisir et que mettre dans un sac-à-dos tour du monde?

Voilà une question à laquelle les internets ont marre de répondre! Du coup je n’ai nullement l’intention de le faire, mais je vais tout de même étaler le résultat de mes achats en préparation du tour du monde vue que c’est…pour la fête : je suis de ceux qui étalaient les vêtements de l’Aid à l’avance et les montraient à tous les visiteurs ;). 

Quelques heures heureuses passées au vieux campeur à Paris et voici mon sac à dos tour du monde presque prêt.

La séance shopping sensée  être une mission sérieuse, avec des détails bien ficelés avant même de prendre l’avion pour Paris, se mua en une joyeuse quête du beau, de l’inutile et du superflu.

Heureusement que mon porte monnaie faisait le guet et régulait souvent mon caractère impulsif. J’ai donc  dû alterner l’acheteuse insouciante et la future globetrotteuse au budget réduit.

Ça a donné cette liste…

Le sac à dos

Le petit frère du sac à dosHome sweet home

 

 

 

 

 

 

 

 

My future home, mon logis mobile, mon armoire…l’idée actuelle et la réalisation future du grand concept « tout ce que je possède, je le porte sur mon dos ».

J’avais choisi depuis quelques semaines  l’Osprey Ariel 55 après avoir exploré les comparateurs et les sites spécialisés en long et en large. Ceci dit, une fois au vieux campeur, j’ai pris mon temps et j’ai essayé presque tous les 50L pour le plaisir. Une autre cliente avait susurré « c’est plus compliqué d’acheter un sac à dos qu’une robe de mariage »…j’adhère complètement ! 🙂

Aussi, en bonne élève des internets, j’ai tenu à passer  un bon moment à me balader dans le magasin avec l’Osprey chargé. Mon choix était fait et confirmé « un sac à dos qu’on ne sent pas, est le bon » ! 🙂

Pour la couleur, que certains trouveront trop voyante, j’ai passé une nuit à réfléchir, et finalement le rouge l’emporta.  Je comprendrais le pourquoi peut être sur la route, car voyez-vous, rien n’est le fruit du hasard.

Il y a aussi le daypack; son petit frère au sac à dos. Un Osprey comet 20L, rouge aussi, qui peut s’attacher au backpack, mais que je compte utiliser seulement pour les courtes randonnées, les ballades en journée et les vols, afin d’éviter de porter deux sacs et de ressembler à une torture difforme !

Les rangements 

IMG_1820 IMG_1822

Suivant encore une fois les conseils des internautes voyageurs, j’ai pris 3 packing cubes et 2 sacs étanches. Les premiers seront utilisés pour mes vêtements (je vous parlerez une autre fois de la magie de ces cubes :)) et les seconds pour protéger le matériel électronique et autres petites bricoles.

Avec ça, une trousse de toilette qui peut s’accrocher à un support quelconque. …et c’est là que je m’imagine entrain de prendre une douche en Amazonie et que je me réveille en sursautant pour chercher la trousse de pharmacie…

Le confort 

Un coussin cervical gonflable,  offert par ma meilleure amie, la seule à pouvoir penser à ce genre de trucs. Le genre de “trucs” qui procurent un plaisir simple et un confort mérité…

Je prends également un lunch box pour garder au chaud (et au propre) mes repas et mes boissons pendant les longs trajets en bus. Ça pourrait également servir à transporter des repas que je me préparerais dans les auberges, question d’éviter un régime à la riz riz riz…hein M&M ?!

La sécurité

Un cadenas standard pour fermer le sac à dos ou le casier de l’auberge et un autre avec un filet en acier pour l’accrocher à un support, dans un bus de nuit par exemple.

La pochette cache argent et documents, je ne pense pas la porter souvent mais tout le monde insiste pour que je la prenne. L’autre astuce est de coudre une petite poche secrète dans un pantalon, et surtout de s’en rappeler avant de tremper ledit pantalon dans l’eau…

La couverture de survie ; le truc le plus léger et le moins cher dans toute cette histoire. On le prend en souhaitant ne jamais l’utiliser 😉

La lampe frontale, je la mets dans la case sécurité même si on peut l’utiliser pour lire. Il est sans doute clair que sa plus grande utilisation sera d’aller aux toilettes la nuit sans tomber dans un gouffre !

Sinon, je n’ai toujours pas pris mon « whistle » car j’attends qu’on me l’offre ! 🙂

IMG_1824

Les superflus

J’ai craqués pour les bracelets anti-nausée car j’étais à Nature et Découverte (j’adoooore cette chaîne!), sinon c’est clair que je me serais contentée de prendre des pilules comme tout le monde. A utiliser pendant la traversée entre le Panama et la Colombia et peut être,…enfin si Dieu existe,…maybe,…j’ose même pas le dire…si je tombe sur un trésor…svp svp Dieu tout puissant…Si je fais l’excursion Antarctique !!

Le podomètre super beau super intelligent qui calculera mes pas, la distance parcourue, les calories brûlées, combien de fois je me suis réveillée la nuit et la fréquence de mes ronflements…en gros, je vais vous saouleeeeeer !!!!

La poche d’hydratation, pour les randos etc etc…il faut dire que je me contenterais certainement d’une gourde, mais ça fait plus…nec plus ultra quoi.

Et du papier d’Arménie senteur rose, au cas où j’aurais besoin de détendre les odeurs l’atmosphère de quelques auberges d’une jeunesse qui sent fort…

Podometre

IMG_1826

La nourriture

Ce qu’il faut pour continuer à rêver, des livres…

Et je compte bien vous en parler sur ce blog après chaque lecture. A très bientôt donc!

IMG_1831

PS : je vais consacrer un autre post pour la trousse toilettes, pharmacies et les vêtements (on parle tout de même  de quelques heures passées à essayer des vestes et des sous-vêtements techniques…donc ça mérite un article point c’est tout !) et potentiellement un troisième pour le paquetage électronique, photo et vidéo.

Alos ? Qu’ai-je oublié ? A vos clavier…prêts? Partez…en voyage! 🙂

More from Houda Chaloun

Princess Fiona of Ometepe

  “This trip to Ometepe wouldn’t have been that nice without you” “I...
Read More

2 Comments

  • Peut etre aussi des souvenirs (petits et legers) que tu offriras aux personnes que tu croiseras à travers le monde et qui t auront été sympathiques… Par exp les petits tagines porte-clé ou babouches qui se vendent à 10 dh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *