21 conseils et astuces pour voyager moins cher

Voici compilée pour vous une longue liste d’astuces pour voyager moins cher. J’utilise certaines pendant mes voyages et d’autres que je compte bien explorer au fur et à mesure.

Je me réfère principalement à mes propres expériences et à celles de voyageurs rencontrés sur la route. Ces astuces sont organisées par catégories: Des économies à faire pendant un voyage “standard” de long ou court terme mais aussi des idées de voyages différents.

Ceci dit, avant d’économiser en voyage, vous aurez probablement à économiser également avant le voyage. Je vous propose donc de lire un article complémentaire: “Economiser de l’argent pour voyager longtemps”

Economiser sur la nourriture

moroccannomad-voyagermoinscher-economiser-1

1. Pour voyager moins cher manger local

Pour voyager moins cher il n’y a pas vraiment de secrets. Il faut changer sa manière de consommer à tous les niveaux sans pour autant toucher aux plaisirs du voyage. Et cela concerne aussi la nourriture.

Vous aimez tester les cuisines du monde? Sachez que la meilleure manière de découvrir une cuisine locale n’est pas dans un restaurant étoilé mais bien en mangeant dans la rue où chez les gens. Si vous avez des doutes Anthony Bourdain finira pas vous convaincre.

Avec un minimum de curiosité pour la cuisine du pays visité, vous finirez par voyager moins cher en vous offrant une véritable immersion culturelle. Il y a évidemment les envies temporaires d’un burger, une pizza ou des sushis, mais vous n’allez tout de même pas au bout du monde pour manger comme en bas de chez vous 😉

2. Cuisiner et manger avec les saisons

Quand on voyage pendant une longue durée, les restaurants devraient se transformer en l’exception et non pas la règle. Pensez comme lorsque vous êtes à la maison; Vous ne pouvez pas manger tous vos repas dehors ou vous crèverez votre poche.

Pareil en voyage au long cours: cuisiner pour manger devient une habitude primordiale pour économiser et manger sain en prime.

Et si vous décidez de cuisiner en voyage, pensez surtout à consommer local pour économiser. Rien ne sert de chercher absolument à manger des Broccolis en Bolivie par exemple. Faites le marché local pour identifier les produits locaux de saison et leurs prix. Il y a certains pays où un fruit est plus cher qu’un steak de boeuf, et d’autres où la viande est hors prix. Faites vos menus, équilibrés certes, en fonction des produits locaux et de leur accessibilité.

Economiser sur le logement

moroccannomad-voyagermoinscher-economiser

Le logement en voyage offre beaucoup d’opportunités d’économies. Voici quelques alternatives de logements pour voyager moins cher.

3. Auberges de jeunesse

Evitez les hotels, plus souvent chers mais aussi n’offrant pas d’occasions pour rencontrer d’autres voyageurs. Privilégiez les hostels même si vous refusez de dormir dans un dortoir avec plusieurs personnes. Les hostels proposent des chambres simples ou doubles, un peu moins chers que les hotels certes mais avec l’avantage d’une vie sociale bien remplie.

4. Chez l’habitant

Et si vous voyagez en couple ou entre amis, pensez airbnb ou, mieux encore, location de chambres chez l’habitant ou dans des guesthouses locales.

Pour des économies plus conséquentes, pourquoi pas du logement GRATUIT de temps à autre? Je ne recommanderais pas d’utiliser ces alternatives tout le temps. Quand on voyage pendant longtemps on a besoin également de son espace privé. Un petit chez-soi temporaire pour déambuler tout nu si l’envie nous en prend!

5. Couchsurfing

Qui n’est plus vraiment à présenter, mais quelques conseils sont toujours de mise. Personnellement je ne l’utilise pas pour voyager moins cher mais pour avoir une expérience avec des locaux. Et c’est ce que je recommande. L’économie sur le logement vient en plus mais si c’est votre raison principale vous risquez plus la deception qu’autre chose à mon avis.

6. House sitting

C’est un principe qui accroit de plus en plus dans le monde. Des gens qui offrent des périodes de logement chez eux pendant leur absence pour prendre soin de leurs animaux domestiques ou de leurs plantes. Si on est un minimum responsable et flexible c’est une excellente méthode pour explorer un endroit en étant logé gratuitement, souvent dans de belles maisons. Voici quelques sites qui offrent ce service: https://www.housecarers.com , https://www.trustedhousesitters.com , https://www.mindmyhouse.com, https://www.nomador.com

7. Les bus de nuit

Personnellement, je suis capable de dormir n’importe où. Prendre un bus de nuit pour moi c’est à la fois synonyme d’un trajet rapide et d’une économie de lit et des fois même de taxis et autres dépenses. Ceci dit, je ne le conseillerais pas pour ceux incapables de fermer l’oeil dans un transport. Une bonne nuit de sommeil n’a pas de prix.

Economies sur les activités

moroccannomad-voyagermoinscher-economiser-3

8. Free walking tours

C’est ma manière préférée pour découvrir une ville lors d’une premiere visite. Les free walking tours offrent des tours d’une ville avec un guide pendant quelques heures de marche à travers la ville. On a alors une première idée sur l’histoire de la ville et les endroits interessants à visiter. La rémunération est basée sur des pourboires. Elle n’est pas totalement gratuite mais on choisi ce qu’on paye selon la qualité du tour.

9. Visites gratuites de musées

La majorité des grandes villes offrent des journées de visites gratuites de musées. Renseignez vous sur les gratuités avant de planifier vos visites.

10. City pass

Beaucoup de villes de part le monde offre ce service de pass. En achetant le pass vous bénéficiez de gratuitiés ou de réduction sur une longue liste d’activités dans la ville. Une bonne manière de faire des économies conséquentes sur les activités donc.

11. Echanges de services

Contacter les agences offrant des activités dans une ville ou région pour savoir si elle sont intéressées par un échange de services, voici une autre alternative pour voyager moins cher. On peut alors travailler pendant une semaines dans un centre de plongée par exemple en bénéficiant de plongées gratuites. Prendre des photos professionnelles, travailler sur leur site web, faire de la traduction pendant les tours, etc…

En gros, penser à des manières alternatives pour bénéficier d’un service contre un autre, surtout lorsque vous avez le temps et des talents.

Economiser sur le transport

moroccannomad-voyagermoinscher-economiser-4

12. Voyager lentement

Demandez à n’importe quel voyageur il vous dira que le transport est ce qui consomme en général le plus de budget. Voyager moins cher c’est d’abord bouger plus lentement.  S’installer dans un endroit, faire des petits trajets de manières diversifiées et emprunter les transports locaux, permet à la fois de diluer les dépenses transport sur le temps et de trouver des manières alternatives pour voyager moins cher.

13. Optimiser ses trajets

Il y a souvent plusieurs chemins entre un point A et un autre B, et souvent avec des prix différents. Un bus n’est pas nécessairement le moyen de voyager moins cher sur un trajet particulier. Il se pourrait que ça soit un vol, un co-voiturage ou une combinaison de plusieurs moyens de transport. Des applications comme rome2rio peuvent vous aider à trouver les combinaisons les moins chères et économiser donc considérablement sur le transport.

14. Faire de l’auto-stop

C’est carrément bouger gratuitement, mais ce n’est pas le plus aisé des moyens de transport. Ceux qui aiment l’auto-stop le font d’abord par passion. Si on décide de faire de l’auto-stop seulement pour économiser il y a encore un gros risque de deception. Il faut y être un minimum préparé et surtout ouvert à accepter de longues attentes et des surprises. On économise considérablement en faisant du stop, mais c’est surtout l’envie de l’aventure qui fait qu’on aime ce moyen de transport.

Une envie d’essayer? Découvrez mon expérience de voyage en auto-stop à travers le Maroc.

15. Voyager en travaillant sur des bateaux

J’ai rencontré plusieurs voyageurs qui ont pu faire de longs ou courts trajets en travaillant sur des bateaux. J’ai été moi-même à deux doigts de passer plusieurs semaines sur un voilier faisant la traversée entre le Panama et la Colombie, si ce n’était mon mal de mer. Il s’agit d’une manière différente de voyager si on est un amoureux de la mer et un minimum apte à supporter son mal. Il faut ceci dit avoir tout son temps pour trouver la bonne opportunité. Rester dans une ville portuaire pendant un bon moment en faisant souvent le tour des voiliers et autres bateaux de croisière et surtout être flexible sur sa destination.

16. Voler moins cher

Trouver des opportunités de vols moins chers est un art dont les principes sont ceci dit assez simples. Voici ce qu’il y a à retenir principalement quand il s’agit de dénicher de jolies opportunités:

Flexibilité sur les dates.

Choisir des destinations secondaires et des vols indirects.

Réserver son vol 8 à 6 semaines à l’avance.

Utiliser les comparateurs de vols en appliquant les 3 premières règles. J’utilise pour ma part principalement skyscanner.com et https://www.google.com/flights/

Alertes de prix: Activer les alertes de prix sur les comparateurs de vols plusieurs semaines avant vos dates de voyage permet de voir comment le prix évolue et notamment être alerté de la bonne occasion

Compagnies low cost: Tout simplement parce que ce sont les compagnies dont les prix fluctuent plus et le plus souvent. Ceci dit, il y a des trajets pour lesquels des compagnies traditionnelles font des dumping de prix et offrent des trajets (indirects souvent) plus qu’avantageux.

La bonne attitude pour voyager moins cher 

moroccannomad-voyagermoinscher-economiser-6

17. Voyager moins cher en négociant

En général tout se négocie partout dans le monde. Il suffit de demander et le faire avec la bonne attitude. Négociez le prix du transport, du logement et des activités surtout. Même lorsqu’on affiche des prix non négociables demandez toujours s’il y a moyen d’avoir une réduction. Vous ne perdez rien à demander, vous risqueriez seulement d’avoir de bonnes surprises. Il y a ceci dit des limites à la négociation. Personnellement j’abhorre cette tendance qu’ont certains voyageurs à pousser la négociation trop loin. Si c’est pour créer une mauvaise ambiance en essayant d’économiser sur quelques dollars ou moins des fois, laissez tomber, ça n’en vaut pas la peine.

18. Voyager “sociale”

Plus que les guides de voyage, ce sont les voyageurs eux-même la plus grande ressource de bons plans pour voyager moins cher. N’hésitez pas à demander autour de vous, dans votre auberge, quand vous croisez un voyageur dans un bus ou tout simplement dans les forums de voyage et la multitude de groupes de voyageurs sur Facebook.

Voyager moins cher mais différemment!

moroccannomad-voyagermoinscher-economiser-8

19. Faire du volontariat

Privilégiez plutôt le contact direct avec des associations à la recherche de volontaires pour des missions spécifiques qui impliquerait un metier et un savoir-faire. Si vous êtes médecin, infirmier(e), photographe, architecte, website designer, etc

Il y a également le volontariat échange de services, qui ne nécessite la maitrise d’aucun métier mais seulement la volonté de travailler.

Lire mon article “Volontariat International: Choisir et réussir son expérience de bénévolat” pour plus de détails sur le sujet.

20. Voyager en mode nomade digital

On entend beaucoup parler de nomades digitaux comme étant une nouvelle tendance, mais on se perd rapidement dans les définitions et les complications.

Et pourtant c’est simple. Etre normal digital c’est tout simplement travailler à distance pour un contrat à durée limitée ou monter sa propre entreprise de services digitaux (les blogs par exemple font partie de cette dernière catégorie). Si votre domaine d’expertise vous permet de travailler à distance c’est potentiellement une niche à explorer. Un développeur web par exemple pourrait trouver un projet Freelance de quelques mois qu’il passerait dans un pays ou le niveau de vie est moins cher. Ça en fait du coup un nomad digital…sans trop de masturbation intellectuelle sur le sujet.

21. Voyager moins cher en travaillant sur la route

Beaucoup le font d’une manière assez régulière pendant leurs voyages. Il s’agit surtout de ceux qui voyagent pendant une longue durée et sans date de retour chez eux.

La liste des boulots à exercer pendant le voyage, sans pour autant que ça soit votre métier, peut être très longue.  Tant qu’on ne rechigne pas devant le travail manuel, qu’on ait un talent ou tout son temps, il est possible de trouver de bonnes opportunités en voyage.

Voici quelques exemples de métiers souvent exercés par des voyageurs:

Travailler dans un hostel, une guesthouse, un bar ou un restaurant

C’est là où il y a la plus grande offre mais également la plus grande demande et donc beaucoup de concurrence. Ça fait que les offres de travail sont alors souvent sans salaire mais contre logement et nourriture. Pour trouver des opportunités où on se fait également payer il faut cibler des endroits où les voyageurs ne sont pas toujours tentés par rester très longtemps. Loin donc des villes et des stations balnéaires.

Si on parle en plus de la langue du pays et de l’anglais d’autres langues étrangères, et qu’on ait un minimum le sens du service on peut facilement décrocher un job dans un endroit touristique.

Travailleur saisonnier dans des clubs de vacances, Instructeur de plongée ou de surf, Musicien, Chef…

Ce sont des jobs assez prenant. Ne vous faites pas d’illusions. A moins d’être passionné par la chose, travailler dans le tourisme en général n’est pas de tout repos. Il faut vraiment aimer ce qu’on fait et surtout être dans une disposition d’esprit à offrir du service ou à partager sa passion avec les autres.

Thérapeute, prof de yoga, massages

Voici un domaine qui permet également de voyager tout en travaillant. Tout ce qui est well-being a une attraction particulière ces dernières années et on peut alors proposer des services dans le domaine si on a un minimum de formation et d’expérience.

Photographe freelance

Pour des magazines, des agences de voyages, ou en échange de services, la photographie est un métier qui permet et des fois nécessite de voyager. Même lorsque vous partez pour une période limitée pensez à proposer aux établissements où vous comptez loger un échange de services dans ce sens. Des photos professionnelles de leurs services et activités par exemple, contre le fait d’en bénéficier gratuitement.

Enseigner l’anglais

Beaucoup partent aujourd’hui pour des voyages de longues durées en enseignant l’anglais. Il faut ceci dit un minimum de qualifications  (TOEFL / TEFL ) et souvent l’avantage d’avoir l’anglais comme langue maternelle (un avantage seulement mais pas du tout restrictif).

 

N’hésitez pas à enrichir cette liste avec vos expériences, suggestions et idées insolites, en commentaires. Plus on est nombreux plus on voyage moins cher 😉

Globetrotteuse et blogueuse marocaine. Je partage sur cet espace mon expérience personnelle du voyage, sa préparation, ses innombrables plaisirs, ses couacs et surtout comment il me permet d'apprendre, d'échanger et d’évoluer.

8 Comments

  • Jadore lemission d’Anthony Bourdain tres bonne reference ! 🙂 la photographie en freelance est interessant as tu deja reussi a vendre tes photos ? Faut il les demarcher ou au contraire tu reçois des demandes ?

    Reply
  • Hey, wow love the article !

    Reply
  • keep continue what you are doing…you just doing an amazing job
    good luck 🙂

    Reply
  • Très intéressant, merci pour ce magnifique article. Good job

    Reply
  • Merci houda pour l’article , c’est très enrichissant . Merci pour tes efforts pour pouvoir partager avec nous le meilleur <3

    Reply
  • Merci pour vos conseils <3

    Reply

Write a comment