Explorer l’Antarctique : Comment s’y rendre?

Voyage intérieur - Retomber en enfance - Développement personnel

Partir en Antarctique? Il n’y a pas vraiment  de mystère.

Comme l’Antarctique est loin, très loin, il faut d’abord se rendre au point le plus proche, Ushuaia, la ville la plus australe au monde (selon les argentins, les chiliens eux, proclament Puerto Williams comme était le village le plus au sud).

Je parlerais plus d’Ushuaia dans un article ultérieur mais pour s’ y rendre un vol de Buenos Aires est le plus recommandable si on n’a pas beaucoup de temps et qu’on s’ y prenne à l’avance. Si on se sent suffisamment courageux pour un bus de 40 heures on peut aussi longer la côte atlantique de l’Argentine depuis Buenos Aires jusqu’à Rio Gallegos avant de prendre une connection pour Ushuaia.

Il y a également des expéditions en Antarctique qui partent d’Australie et de Nouvelle Zélande. Elles ne sont cependant pas aussi régulières que celles partant d’Ushuaia, mais aussi plus longues et surtout beaucoup plus onéreuses.

D’autres expéditions partent de Punta Arenas au Chili en traversant le passage Drake en avion en direction de King George island,  très chères également. Une option intéressante pour les plus riches. Les agences d’ailleurs font énormément la promotion du slogan “Fly the Drake, Cruise Antarctica”. Je vous parlerais plus tard d’y fameux passage Drake.

1416349029053

 

Ushuaia reste donc l’option la plus accessible et la moins chère. Parlons un peu du côté budget. Jetez un coup d’oeil sur les offres d’expéditions en Antarctique sur internet. Si vous avez les moyens mais pas le temps ça peut être votre choix de réserver votre périple à l’avance, mais vous payerez le prix double. Si vous avez un budget limité, oubliez les réservations longtemps à l’avance et  prévoyez plutôt des jours relax à Ushuaia  pour faire le tour des last minutes dans les agences directement ou sur leurs sites et être prêt à partir à n’importe quel moment.

Pour ma part et étant donné que mon budget de backpacker ne me permet pas le luxe des réservations, j’ai plutôt choisi la 2ème option. J’étais a Lima quand j’ai commencé à chercher les offres Antarctique en ce début de novembre, juste pour m’informer car mon plan était de me rendre en Antarctique  en décembre, mais voilà,  une recherche internet et je tombe sur les offres de l’agence Ushuaia Turismo. Quelques emails échangé avec Daniela (kudos à elle pour son sens du service et sa disponibilité) et je décide de prendre un vol pour Buenos Aires et quelques jours après pour Ushuaia où j’arrive 3 jours avant le départ de l’expédition.

1416964893934

Le deal était très intéressant: 4100 $ pour une expédition de 10 jours sur un bateau de moins de 100 passagers. Cette dernière donne est très importante quand on veut profiter amplement de l’Antarctique. Le traité de protection de l’Antarctique restreint le nombre de personnes à se trouver dans un même endroit à 100 personnes. Dans un bateau de moins de 100 on est assuré d’être de toutes les expéditions sur la péninsule quelque soit le niveau d’efficacité de l’équipe de l’expédition. Ceci dit, presque toujours ces équipes s’ arrangent pour que tout le monde visite tous les sites,  mais alors c’est évident qu’on y passe moins de temps.

1416964576266

 

Le choix de prendre 2 avions pour arriver à Ushuaia en quelques jours au lieu de descendre tranquillement par bus était aussi un choix de dernière minute. Daniela m’a donné une large idée sur la fluctuation des prix. Novembre étant le début de saison, où le temps n’est pas toujours idéal et le risque de tempêtes est fréquent, n’est pas aussi cher que Décembre, Janvier et février.  Mars étant la fin de saison, avec une neige pas très blanche et des odeurs de pinguins qui s’engraissent et font caca partout, les prix baissent également.

La combinaison de tous ces choix que j’ai fait en l’espace de quelques heures dans un café à Miraflores s’ est révélé très judicieuse, même si au premier abord une date de départ pour le 11 Novembre alors qu’on était le 5 me paraissait juste IMPOSSIBLE!

– Un bateau à taille humaine pour 67 passagers où on fini par parler un peu à tout le monde.

– Une companie d’expéditions Antarctique, Antarcticaxxi, dont le staff est plus que génial et qui a rendu par son professionnalisme, sa disponibilité et sa joie de vivre ce voyage à la fois sur, confortable, éducatif et très fun.

– Et un choix de timing, combiné avec beaucoup de chance, qui a fait qu’ont sentait cette neige toute fraîche et qu’on assistait à des moments surréalistes où le Ocean Nova, qui n’est pas un icebreaker, faisait son chemin avec persévérance entre les bloques de glaces de la péninsule Antarctique.

Somme toute un magnifique voyage et une seule recette pour le faire: être à l’écoute de son coeur et suivre les chemins qu’ils indique même lorsqu’ils paraissent de l’ordre de l’impossible.  

1416965049248

 

PS: Ceci est le début d’une série de posts  “Explorer l’Antarctique”. Il y aura le déroulement de l’expédition dans les articles suivants.

More from Houda Chaloun

“Comment fais-tu pour voyager?” Des voyageurs marocains vous répondent. 

Je reçois souvent cette question “comment fais-tu pour voyager?”, on la pose...
Read More

3 Comments

  • Salut Houda, J’espère moi aussi à voir a chance de trouver une croisière à “petits prix” en Novembre. Comment t’habillais-tu à cette même période pour ta croisière? Merci pour ton aide.

    • Je te le souhaite car c’est une magnifique expérience. J’avais une veste Gortex standard, une polaire, et des sous-vêtements technique genre ski. J’avais aussi emprunté à un ami un pantalon ski impermeable et je mettais tout 😀 Il y a moyen de louer des vêtements à Ushuaia ceci dit, notamment les grosses veste polaires, mais ce que j’avais me suffisait. La sensation de froid en Antarctique (en dehors des tempêtes) n’est pas si loin pendant la saison de Ushuaia, tu verras donc à Ushuaia comment ça se passe avec ce que tu as.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *