7 Activités À Faire À Rio De Janeiro

Rio de Janeiro n’est plus à présenter, étant la ville la plus célèbre du Brésil. Mais Rio n’est pas que fête, samba et beaux corps. C’est une des rares villes au monde qui se trouve en plein dans une jungle et est bordée par de magnifiques plages de l’Atlantique. Rio est également un mode de vie, celui des cariocas qui diffère du reste du Brésil. La plage y est une institution tout comme faire la fête. Tout y est régi par des normes tacites.

Je vous propose dans cet article une selection d’activités clés à faire à Rio. Une visite qui vous fera profiter de ce que la ville a de meilleur.

1. Marcher jusqu’au sommet du Corcovado

Moroccannomad-Rio-de-Janeiro-Corcovado.jpg

Il y a plusieurs options pour arriver au Corcovado, la montagne au sommet de laquelle se trouve la statue du Christ le Rédempteur. Notamment le train, en mini-van ou, ce que je vous propose ici, marcher!

Oui vous l’avez bien lu, marcher jusqu’à cette attraction touristique la plus connue de la ville, l’emblème même de Rio. Car soyons bien d’accord, pourquoi le faire de la manière facile, standard et couteuse quand on peut le faire d’une manière plus amusante, challenging et GRATUITE.

Le chemin de randonnée qui mène au Corcovado est long de 2,24km et haut de 704m. Il se fait en moyenne entre 1h30 et 2h. C’est une randonnée plutôt difficile qui passe par des étapes assez raides.  Notamment un rocher à escalader en utilisant une chaine métallique. Un véritable régal pour les amoureux des randonnées et de l’aventure.

Si randonner vous manque lors de votre séjour à Rio.  Si vous voulez allier marche dans la forêt atlantique avec son lot de singes et d’arbres majestueux. Et si enfin une aventure d’un jour couplée avec la visite d’un monument phare de la ville vous tente, cette randonnée est pour vous.

Comment s’y rendre: Prenez un bus direction Parque Lage (Google Maps intègre le système de bus à Rio). Une fois à l’intérieur du parc, tournez à gauche devant la maison du parc et contournez la de derriere. Vous allez trouver une signalisation “trilha”, suivez la jusqu’à le bureau d’enregistrement pour la marche. A partir de ce moment le chemin est bien clair.

2. Se perdre à Santa Theresa, le quartier bohème de Rio

Santa teresa

Le quartier de Santa Teresa au centre de Rio était un quartier de classe supérieure, avec ses maisons à l’architecture coloniale et ses rues pavés. Mais alors depuis que plusieurs favelas avaient élu domicile dans les collines avoisinantes, le quartier avait été abandonné par ses habitants et fut tombé dans l’oublie et la négligence.

Ces dernières années et spécialement depuis la pacification des favelas en 2011, Santa Teresa commence à retrouver son éclats et une nouvelle génération d’habitants; les artistes. Il devient ainsi le quartier de la bohème, celui des galleries, du street arts et des studios d’art de tout genre.

Un quartier où il fait bon marcher, flâner sous l’ombre des arbres, admirer les graffitis sur les murs des maisons et s’arrêter de temps à autre pour visiter une galerie, prendre un verre dans un bar ou manger un plat brésiliens dans un des innombrables restaurants au cachet bien typique.

A noter que Santa Teresa est un des rares quartiers à Rio (si ce n’est le seul) qui se trouve sur une colline sans pour autant être une Favela.

Comment s’y rendre: En arrivant à Lapa, prendre un combi (mini-van) ou un moto taxi (3 réal la course) pour monter la colline, et après visite la redescendre à pieds.

Loger à Santa Teresa: Idéalement située au centre de Rio, et sur une colline qui plus est offre un brin de fraicheur pendant les jours de canicule, Santa Teresa offre beaucoup d’option en terme de hostels et de guesthouses. Je recommande le Santa Teré hostel, avec sa piscine offrant une jolie vue sur le port et son ambiance très relaxante.

3. Manger dans une favela de Rio 

Bardodavid

Visiter une favela quand on est à Rio est une expérience à ne pas rater. Il y a des “favela tours” qui pullulent un peu partout. Tous les hostels en offriront une, mais alors si comme moi, vous n’aimez pas payer pour aller voir “comment vivent les gens pauvres” et que vous préférez vous y rendre comme si de rien n’était, un quartier comme un autre, habité par des cariocas comme les autres, il y a pas mieux qu’un restaurant pour vous donner un prétexte valable pour une visite…mine de rien.

Une des fevelas les plus sures à Rio est celle de Leme, elle offre une jolie vue sur Copacabana et est très facile d’accès. De plus, elle abrite un des restaurants les plus sympathiques de la ville; Bar do David, classé 28ème sur TripAdvisor et géré par le sympathique David lui-même.

Le restaurant est très fréquenté par les cariocas et si vous ne voulez pas attendre une table pendant des heures évitez d’y aller le weekend.

Comment s’y rendre: Avant Copacabana se trouve la quartier de Leme. Vers la fin de la plage la favela est visible est accessible à travers une rue bien visible qui monte la colline. En marchant toujours vers le haut de la colline, se trouve une place dégagée où le Bar do David est bien visible à droite.

4. Marcher la moitié du chemin vers Pão de Açúcar

Paodeazucar.jpg

Moro da Urca est le petit frère du très connu Pão de Açúcar (Pain de sucre). Il est d’ailleurs utilisé comme appui pour le téléphérique menant à ce dernier.

Marcher jusqu’au sommet de Moro da Urca est une des marches les plus faciles, sécurisées et plaisantes à Rio. 40 min de marche sur un chemin bien marqué et sans difficulté aucune.

De plus, l’accès au rocher se fait de la plage Vermelha qui abrite des académies militaires et est donc très sécurisée. Il est alors possible d’avoir sur soi sa couteuse caméra et ses objets de valeurs sans risques. Ce qui n’est pas toujours évident à Rio, convenons-en!

Une fois arrivé au sommet de Moro da Urca c’est toujours possible de continuer son chemin vers Pao de Açucar en téléphérique. Les billets s’achètent également sur place pour monter jusqu’au Pain de Sucre comme pour la descente.

Comment s’y rendre: Prenez un bus pour Praia Vermelha. L’arrêt du bus se trouve juste avant l’entrée du téléphérique Pao de Açucar à droite. Le Moro da Urca se trouve à gauche à la fin de la plage. Si vous logez à Botafogo ou Leme c’est possible d’y aller à pieds. 30 mins de marche.

5. Lapa: le meilleur endroit pour faire la fête à Rio

Rioscenarium

Les meilleurs endroits pour faire la fête à rio ne sont pas à Copacabana ou Ipanema comme on pourrait le croire. La meilleure ambiance de fête est dans un quartier de classe moyenne. Un quartier encore connu pour des problèmes d’insécurité et de drogue…Lapa! C’est bien à Lapa que la vraie vie nocturne à Rio se déroule.

Regorgeant de bars et de restaurants pour tous les gouts, Lapa est le premier choix de sortie nocturne à Rio.  Allez y pendant le weekend si vous voulez assistez à de vraies fêtes de rue brésiliennes. La samba se dance dans la rue. Les restaurants installent leurs tables sur les trottoirs.  A Lapa, on se retrouve rapidement dans une des ambiances des plus festives de Rio en dehors du carnaval.

A Lapa, je recommanderais vivement le Scenarium, une institution dans la ville, fréquentée aussi bien par les locaux que les tourists. Une battisse à trois étages, décorées avec des bibelots venant du monde entier et offrant deux scènes de spectacles live (isolation sonore bien efficace). Un endroit parfait pour les voyageurs en solo, pour rencontrer du monde et passer une soirée agréable dans un endroit sécurisé.

En sortant à Lapa, n’oubliez surtout pas de laisser vos objets de valeurs à la maison. Du cash pour couvrir les frais de la soirée et du retour en taxi devrait être suffisant.

Comment s’y rendre : Lapa se trouve au centre historique de Rio et est donc bien desservi par le système de bus et le Metro. Les taxis sont disponibles dans tous les coins de rues pour votre retour.

6. Trouver des tuiles de votre pays à Escaladaria Selaron

Moroccannomad-Riodejaneiro-Selaton.jpg

Jorge Selaron, un artiste chilien, a dédié les dernières années de sa vie à rassembler des tuiles du monde entier pour les rassembler sur les escaliers de Lapa.

Escaladaria de Selaron, son “hommage au people brésilien” est aujourd’hui un des sites touristiques phares de Rio. Les visiter c’est aussi rendre hommage à l’artiste tué en 2013 dans sa maison donnant sur les mêmes escaliers.

Si vous aimez les tuiles, vous allez adorer cet endroit. Amusez-vous à identifier l’origine de ces milliers de petits carreaux décorant les escaliers.  Essayez, surtout, de trouver ceux provenant de votre pays ou carrément de votre ville. Un véritable régal pour les yeux.

Selaron y a également mis des carreaux qu’il a fait lui même et qui renvoient à son travail d’artiste. Il y a notamment ceux représentant une femme enceinte. A chercher parmi les tuiles provenant des quatres coins du monde.

Comment s’y rendre: En arrivant à Lapa par bus des quartiers de Botafogo ou des plages. Avant de traverser les fameux Arches de Lapa, les escaliers se trouvent à votre gauche. Une petit rue montant de Rua de Lapa y mène. Si vous êtes à Santa Teresa, votre balade en descendant la colline vous y mènera naturellement.

7. Vivre au rythme des cariocas dans les plages

Moroccannomad-Riodejaneiro-Ipanema

A Rio, essayez au moins une fois de faire comme les Carioras et donnez un rendez-vous devant un “posto”. Les postos, postes de plage donc, sont une référence dans la vie des cariocas. Ils fréquentent ainsi toujours les mêmes postos et chaque poste est, par tacite accord, dédié à un groupe. Les postes 9 et 8 à Ipanema sont les plus connus pour abriter les cariocas aux corps parfaits. Ce sont d’ailleurs les postes les plus photographiés pour l’image de ce Brésil aux corps bronzés, beaux et parfaits.

Le 11 à Leblon est celui des riches. Le 6 à Copacabana est fréquenté par les familles et le 8.5 (oui, c’est au millimètre près) est celui des gays.  Tout un système qui fait que la plage à Rio n’est pas seulement une plage mais un mode de vie.

Chaque poste contient une ou plusieurs Barracas qui proposent location de chaises et parasols, ainsi que boissons et sandwich. Les plages à Rio sont gérées en plage privées tout en restant totalement publiques.

Faites alors comme les cariocas, choisissez votre posto  de prédilection.  Invitez y des amis et installez vous dans votre chaise, sous le parasol ou en suivant le mouvement du soleil dans le ciel. Commandez un salgado et une caipirinha et admirez le paysage…

Piquer une tête de temps à autre est récommandé pour éviter que ça chauffe plus que nécessaire.

Comment s’y rendre: Vous pouvez marcher du début de Copacabana jusqu’à Leblon en traversant Ipanema.  Mais seulement si vous avez envie d’une marche de plusieurs kilometres. Il est possible aussi d’arrêter un bus à n’importe quel endroit, pour vous transporter d’une plage à l’autre.

More from Houda Chaloun

#SendMeToAntactica le bilan

Nombreux ceux qui attendent le résultat de l’opération #SendMeToAntarctica, certains pour s’assurer...
Read More

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *